Borne de recharge courant continu, combo ccs

Un nouveau standard concurrent de chademo a vu le jour sous l’impulsion de nos voisins Allemands: le combo ccs.

prisecombo

Physiquement l’idée a été d’utiliser le socle type 2 mono ou triphasé et de lui ajouter en-dessous deux gros plots pour la partie courant continu. C’est donc  à voir comme une extension du standard Type 2 courant alternatif (CA). Alors que chademo ne gère que le DC et a besoin de 7 contacts supplémentaires pour le dialogue borne/VE.

Le pilotage est basé sur celui d’une prise T2 CA auquel est ajouté une transmission bidirectionnelle d’informations du véhicule à la borne et au réseau. Les deux permettent le fonctionnement avec échange de puissance dans les deux sens (Charge du VE ou fourniture au réseau électrique). Il faut alors que la borne soit capable non seulement de convertir du CA en DC mais aussi le contraire. CCS permet d’échanger des infos avec un fournisseur d’énergie.

Donc lors du branchement ou retrouve les 2 plots proximité et contrôle avec un troisième fil commun, la terre. Proximité+terre est indispensable comme en CA et indique à la borne l’intensité maxi acceptée par le câble. Mais pour ce qui est du fil pilote+terre il sert à la fois pour le dialogue analogique initial connu en CA: la borne fournit un signal alternatif rectangulaire +-12v via une résistance de 1kohms, le VE réduit le +12v en +9v puis en +6v et ne modifie surtout pas le -12v. La borne fournit l’intensité maxi admise par ce rapport signal/silence de ce signal. Pour activer le protocole DC elle fournit un signal de seulement 5% ce qui doit faire 3A maxi, autrement dit un cas qui n’existe pas en CA. En général c’est 16A ou 32A et moins si le câble et/ou l’abonnement et/ou il y a partage entre 2 VE.

Ce 5% de ratio (3% à 7%) est activé quand le dialogue entre le VE et la borne a conclu à la possibilité de recharge en DC. Ce dialogue s’effectue par la même paire de fils, donc se superpose au signal « carré », entre fil pilote et terre, mais à une fréquence nettement plus élevée dans la gamme 2 à 30 Mhz (le signal « carré » c’est 1khz), par la technique dite du courant porteur. Pour cela il y a un mini-modem dans le VE et dans la borne qui utilisent un protocole IP V6 et échangent des paquets contenant des séquences de codes au format xml. Ce sont ces paquets qui permettent de définir entre autre l’intensité souhaitée par le VE. Mais cela peut aussi bien être des informations de paiement. Car la borne qui reçoit ces séquences au format ip v6 peut les expédier telles-quelles ou cryptées sur un réseau ouvert à l’inverse du mini-réseau constitué par le câble qui relie le VE et la borne. Paquets au format ip v6 alors que chademo utilise un bus can avec des paquets de très petite taille.

Pour en savoir plus utilisez les mots clé: iec 15118 ou iso 15118 ou SLAC. Pour le modem: home plug green phy.

Publicités